De sa prison de Melbourne, il continue à suivre les affaires de l’Eglise. Il se dit préoccupé à l’approche du Synode pour l’Amazonie, dont il juge sévèrement l’Instrumentum laboris. Il fait aussi quelques confidences touchantes sur sa vie en prison. Article d’Edward Pentin

Ce site a consacré en 2019 de nombreux articles au Cardinal Pell et aux accusations délirantes, suivies de procès iniques, qui l’on conduit en prison:

Edward Pentin est l’un des rares journalistes d’envergure internationale à avoir pris sa défense, et le 1er août, il lui a consacré un article sur le site National Catholic Register (traduction en français par Belgicatho)
Le cardinal a écrit une très belle lettre (*) pour remercier ses soutiens, et Edward Pentin en cite des passages.
Le cardinal y dit son inquiétude à l’approche du Synode sur l’Amazonie. Et il se livre à quelques confidences personnelles .

Extraits de l’article d’Edward Pentin:

Le cardinal George Pell a écrit une lettre remerciant ses soutiens pour leurs prières et se disant «troublé» par les préparatifs du prochain synode sur l’Amazone.
Le texte de la lettre manuscrite de deux pages – dont les images ont été partagées avec la Catholic News Agency (CNA) et confirmée par des sources proches de Pell – a été distribué à un groupe des plus proches soutiens de Pell en Australie.
Dans sa lettre datée du 1er août de la prison d’évaluation de Melbourne (Melbourne Assessment Prison), le cardinal indique également que son incarcération a été soutenue par sa foi et par les prières des fidèles et qu’il offre ses souffrances en prison pour le bien de l’Église.
« Savoir que ma petite souffrance peut être utilisée à des fins utiles en étant uni à la souffrance de Jésus me donne un objectif et une direction », écrit Pell dans sa lettre. « Les défis et les problèmes de la vie de l’Église doivent être affrontés dans le même esprit de foi. »

Dans sa lettre, Pell affirme avoir reçu entre 1500 et 2000 messages de soutien pendant son séjour en prison et avoir l’intention de répondre à chacun d’entre eux.
Les prières et les lettres des fidèles, a-t-il déclaré, « apportent une immense consolation, tant sur le plan humain que spirituel ».
« Ma foi dans le Seigneur, comme la vôtre, est une source de force. »

Belgicatho

Pour mémoire, voici l’adresse où l’on peut encore lui écrire:

George Cardinal Pell,
Melbourne Assessment Prison,
317-353 Spencer St.,
West Melbourne,
VIC 3003
Australia

NDR

(*)

La photo de la lettre, publiée initialement le 1er août sur un compte twitter créé le 1er mars dernier, intitulé « Cardinal George Pell Supporters » (@PellCardinal) a apparemment été effacée. Selon le Daily Mail , des investigations sont en cours pour savoir si l’existence même de la lettre ne contrevient pas au règlement de la prison: « un prisonnier convaincu d’avoir contrevenu au règlement encourt des sanctions », a dit un porte-parole du Département de justice victorien.

La persécution continue….

Mots Clés :