Par un chirographe signé le 9 août, le Pape précise les nouveaux statuts et annonce plusieurs changements (dont on cherchera les détails… ailleurs) Mais surtout, il renforce le rôle d’un de ses fidèles parmi les fidèles, « Mgr » Battista Ricca (cf. Les Hommes du Pape).

(…) La réforme renforce le rôle du « Prélat », poste aujourd’hui occupé par Mgr Battista Ricca, choisi par le Pape François 3 mois après son élection en 2013, l’un de ses fidélissimes. Le nouveau Statut stipule qu’une fois nommé par la Commission des Cardinaux, le Prélat « suit l’activité de l’Institut, participe comme secrétaire aux réunions de la Commission et assiste aux réunions du Conseil de Surintendance ». En pratique, il ne sera plus une figure représentative, mais aura son propre bureau et agira comme un réseau entre les administrateurs et les employés, probablement dans une optique plus éthique que financière

Il Corriere della Sera

Le blog italien MIL reproduit le chirographe, et en particulier l’article 9 qui définit le rôle du « Prélat de l’IOR »:

§1. Le Prélat, nommé par la Commission des Cardinaux, reste en fonction pendant cinq ans et peut être confirmé une fois. Si le Prélat vient à manquer, devient incapable ou cesse prématurément d’exercer ses fonctions pour quelque raison que ce soit, la Commission des Cardinaux nomme un nouveau Prélat qui restera en fonction jusqu’à la fin du mandat de cinq ans.

§2. Le Prélat a pour fonction d’aider sur place les administrateurs et les employés à gouverner et à œuvrer selon les principes fondateurs de l’éthique catholique et conformément à la mission de l’Institut.
A cette fin :
a) il dispose d’un bureau propre à l’Institut
b) il maintient des échanges constants avec les administrateurs et les employés, en veillant à promouvoir la dimension éthique de leur travail.

§3. En outre, le Prélat :
a) participe aux réunions de la Commission Cardinalice en qualité de Secrétaire ;
b) conserve dans son bureau les archives de la Commission des Cardinaux, en les tenant à la disposition des membres de ladite Commission
c) assiste aux réunions du Conseil de surintendance.