Mois : novembre 2019


La femme du prêtre

La femme du prêtre

Si le prêtre se marie… Aldo Maria Valli a reçu une lettre d’une lectrice, qui énumère toutes les questions, extrêmement concrètes, que pourrait faire naître cette situation inédite. Certaines peuvent faire sourire mais, avis aux inconscients, toutes pourraient effectivement se poser, et créer des situations insolubles qui – en admettant que l’on soit d’accord avec le principe (à Dieu ne plaise!!) – méritent un temps de réflexion.

Visite des évêques tchèques (suite)

Visite des évêques tchèques (suite)

D’autres photos (cf. Des évêques tchèques chez Benoît XVI), qui nous rassurent sur la forme du Saint-Père!
Sur l’une d’elle, on voit, posée sur la table basse du salon la reproduction de son buste (bien peu ressemblant, mais l’intention était bonne!) érigé sur la place Saint Wenceslas de Stará Boleslas (cf. Il y a dix ans, Benoît XVI était en République Tchèque) en souvenir de sa visite de 2009.

Des évêques tchèques chez Benoît XVI

Des évêques tchèques chez Benoît XVI

Deux mille pèlerins de la République tchèque sont arrivés à Rome pour célébrer le 30e anniversaire de la canonisation d’Agnès de Bohême (*) et la chute du régime communiste. Dans l’après-midi du 11 novembre, ils ont rendu visite au Pape émérite.

Non habemus Papam

Non habemus Papam

L’extraordinaire plaidoyer/réquisitoire d’un dominicain qui a toujours défendu le Pape, le Père Cavalcoli. Il fallait que quelqu’un le fît, et il fallait que ce fût quelqu’un qui ne puisse pas être classé comme « anti-Bergoglio primaire » (!!) On n’est pas forcé d’être d’accord avec tout. Mais avec ses limites et ses défauts, c’est la plus forte prise de position à ce jour, non pas exactement « contre » mais « à propos de » François et son exercice de la papauté (mis à jour le 13)

Commémoration de la chute du Mur de Berlin: les mensonges

Commémoration de la chute du Mur de Berlin: les mensonges

Ce sont les mensonges d’hier (politiques) et d’aujourd’hui (médiatiques), que Marcello Veneziani dénonce ici dans cette analyse en deux volets. Avec cette constatation troublante: les commémorations étaient l’occasion d’un bilan du communisme et de ses crimes, que tous ceux qui se sont exprimés ont pourtant soigneusement évité: décidément, si le communisme est mort (comme on nous le dit), l’occident est encore aux ordres d’un cadavre

Encore sur Lorette

Encore sur Lorette

Un livre sur la Sainte Maison est sorti récemment en Italie, et Marco Tosatti s’est entretenu avec son auteur. Le récent décret de la Congrégation du Culte divin me semble suffisamment important, et surtout suffisamment emblématique de ce qui se passe à Rome en ce moment pour qu’on ait envie de comprendre ce qui se cache derrière (au risque, peut-être, de lasser mes lecteurs!)

Des clercs qui jouent un double jeu…

Des clercs qui jouent un double jeu…

Dans un billet au titre quelque peu énigmatique (au moins pour nous français), le « curé madrilène » s’en prend à ses confrères qui, par peur de se compromettre, et à cause de l’atmosphère délétère qui sévit actuellement dans l’Eglise, n’osent pas dire ce qu’ils pensent et pratiquent un double (au minimum) langage. Pratique largement répandue, semble-t-il, aussi dans certains milieux romains.

La Sainte Maison de Lorette (suite)

La Sainte Maison de Lorette (suite)

L’article que j’ai publié récemment sur la Sainte Maison de Lorette (Un décret schizophrène) m’a valu les réactions négatives, de lecteurs qui n’avaient sans doute pas lu attentivement les arguments du spécialiste interrogé par AM Valli (*). Sur un autre site, consacré à ND de Lorette, il s’explique de façon plus précise. En bonus, une supplique d’Ettore Gotti Tedeschi au Pape, en septembre dernier: « s’il vous plaît créez une commission d’enquête sur la Sainte Maison ». Dernière nouvelle: le prof. Nicolini a écrit une lettre ouverte au Cardinal Sarah. Ma traduction.

Le déclin de la papauté: image, ou réalité?

Le déclin de la papauté: image, ou réalité?

Nostalgie: c’est un peu le sentiment que l’on éprouve en observant l’évolution de l’image (mais l’image traduit évidemment quelque chose de bien plus profond) de la papauté de Pie XII à François – jusqu’à la pachamama -, avec l’intermède trop bref de Benoît XVI. C’est cette « descente » inexorable que décrit ici Rino Camilleri, celle d’une Eglise qui cherche à tout prix à »vive avec son temps », au risque de se perdre elle-même.

« La Madonna de li Cuppitti »

« La Madonna de li Cuppitti »

Ou comment effacer la piété populaire. Une magnifique réflexion de Claudio Gazzoli (un blogueur que j’ai découvert récemment, cf. La nuit de L’Église) à propos du décret signé du cardinal Sarah sur l’actualisation « religieusement correcte » de la célébration de Notre Dame de Lorette (*)

Urgence climatique: le « coup de gueule » de Vaklav Klaus

Urgence climatique: le « coup de gueule » de Vaklav Klaus

La NBQ reproduit le tonitruant discours prononcé par l’ex-président de la République tchèque en août dernier lors d’un séminaire sur les urgences planétaires à Erice, en Sicile. Il y dénonce avec force l’irrationalité scientifique des catastrophistes du climat, et le terrorisme intellectuel qu’ils exercent, au risque d’emporter la démocratie.

Mgr Vigano: l’heure est grave

Mgr Vigano: l’heure est grave

A propos du Synode amazonien, très longue et dramatique interview de l’ex-nonce apostolique à Washington (qui vit désormais dans la clandestinité pour des raisons évidentes mais continue à accomplir sa mission de « lanceur d’alerte ») à Diana Montagna, de Life Site News. A lire, et à relayer, pour que son appel ne reste pas ‘vox clamantis in deserto’

Quand une historienne fait l’éloge de l’Espagne catholique

Quand une historienne fait l’éloge de l’Espagne catholique

Dans son dernier livre, l’essayiste italienne Angela Pelliciari démonte la légende noire de la colonisation espagnole. Dans un entretien amical avec AM Valli, qui salue sa démarche de « contre-histoire », elle apporte un éclairage inédit sur l’adoration des idoles durant le « Synode-Pachamama. Une interview à ne pas manquer, même si malheureusement le lecteur français a peu de chance de lire son livre traduit (mais sait-on jamais…?).

Pachamama: après l’eau du Tibre, les flammes

Pachamama: après l’eau du Tibre, les flammes

Après le témoignage du jeune autrichien qui a balancé dans le Tibre les statues de la pachamama exposées à la « vénération » des fidèles durant le Synode dans l’église Santa Maria in Traspontina, voici un autre acte fort de « réparation », cette fois du fait d’un prêtre mexicain – qui identifie dans la Pachamama une caricature de la Sainte Vierge et qui, lui, sait bien de quoi il parle!

Le relativisme aujourd’hui

Le relativisme aujourd’hui

Quand j’entend le mot « relativisme », je pense immanquablement à l’inoubliable homélie prononcée par celui qui était encore pour quelques heures le cardinal Ratzinger, doyen du collège cardinalice, le 18 avril 2005 (cela paraît une autre ère!!) lors de la Messe Pro eligendo Romano Pontifice (*). Durant tout son pontificat, il n’a cessé de dénoncer et de lutter contre la « dictature du relativisme ». Et pas uniquement dans la sphère religieuse. Voici à ce sujet une réflexion roborative trouvée sur le site Campari & de Maistre

Théologien de la libération… de l’Espagne

Théologien de la libération… de l’Espagne

On peut évidemment transposer mutatis mutandis en France: le « curé madrilène », décidément très en forme (mais qui n’est pas un extrémiste), nous régale d’une réflexion qui serait hilarante si elle ne touchait un sujet aussi grave que la suppression progressive de toutes nos libertés et la préférence étrangère systématique qui est pratiquée dans nos pays aux dépens de nos voisins.

Notre-Dame de Lorette: un décret schizophrène

Notre-Dame de Lorette: un décret schizophrène

Le décret, signé du cardinal Sarah (*), fixant au 10 décembre la mémoire de la Vierge de Lorette, désormais inscrite au calendrier romain: une bonne nouvelle, se sont empressés d’affirmer certains. Oui mais… seulement à une lecture superficielle. AM Valli a interrogé le plus grand spécialiste du miracle de la translation de la Sainte Maison, qui nous explique pourquoi il s’agit en réalité d’un acte d’apostasie camouflé niant des siècles de proclamations pontificales.