Deux mille pèlerins de la République tchèque sont arrivés à Rome pour célébrer le 30e anniversaire de la canonisation d’Agnès de Bohême (*) et la chute du régime communiste. Dans l’après-midi du 11 novembre, ils ont rendu visite au Pape émérite.

 (*) Sainte Agnès de Bohême, dans l’ordre franciscain Agnès de Prague, est née en 1205 et morte en 1282 à Prague. Fille du roi de Bohème et religieuse de l’ordre des Pauvres Dames (ou Clarisses, ordre créé en 1212 par Claire d’Assise, à la demande de François d’Assis) , elle est un témoin des débuts du franciscanisme en dehors de l’Italie. Elle a été canonisée le 12 novembre 1989 par Jean-Paul II, elle est la sainte patronne de la Bohême.

Hier après-midi [11 novembre], le Pape émérite Benoît XVI a reçu la visite de plusieurs évêques de la Conférence épiscopale de la République tchèque, qui sont à Rome du 11 au 13 novembre, à l’occasion du pèlerinage national pour le 30e anniversaire de la Révolution de velours.

La délégation célèbrait également le 30e anniversaire de la canonisation d’Agnès de Bohême, élevée aux autels par le pape Jean-Paul II, et dont la célébration plusieurs jours avant le 17 novembre 1989, pour de nombreuses sources historiques, était un « avant-goût » de la Révolution qui a suivi.

Visite à Benoît XVI

Sur le site web des évêques, le Secrétaire général, Mgr Stanislav Přibyl, rapporte que lors de la rencontre émouvante avec le Pape émérite, celui-ci a « rappelé tous les détails de son voyage en République tchèque en 2009, en mentionnant tous les noms et lieux où il avait été ».

Pour sa part, le cardinal Dominik Duka, président de la Conférence épiscopale tchèque, a ajouté que Benoît « est en bonne santé malgré son âge ».

Au cours de la rencontre, les prêtres ont profité de l’occasion pour lui remettre une copie d’un buste artistique représentant le Pape émérite, récemment inauguré à Stará Boleslav, en souvenir de sa visite.

A la fin de l’entretien, après avoir récité ensemble la prière du Notre Père, Benoît XVI leur a donné sa bénédiction.

Photos et information Vatican News en espagnol (merci à Carlota!)