« Je prie pour que Bergoglio renonce à détruire l’Eglise »

A l’occasion de la sortie de son dernier livre dont nous avons avons parlé ces jours-ci, « Il dio mercato, la Chiesa e l’anticristo », Antonio Socci a accordé une longue interview à La Verità, dans laquelle il dresse un tableau saisissant des temps « apocalyptiques » que nous vivons, et surtout du pontificat de François. L’article m’a été envoyé par une lectrice abonnée au journal. Ma traduction (à ne pas manquer!!!)