Bravo et merci à Edward Pentin, qui nous donne des nouvelles fraîches du prisonnier à travers des gens qui l’ont vu ou lui ont téléphoné récemment. Et il nous dit aussi où l’on peut lui écrire, si l’on veut lui exprimer sa sympathie.

 (Photo Alexey Gotovskiy/CNA)

Le cardinal Pell fait bon usage de son temps en prison dans l’attente de la décision finale en appel

Selon des sources proches du cardinal, il s’occupe d’autres prisonniers via des lettres.

Edward Pentin
National Catholic Register
31 janvier 2020
Ma traduction

Le cardinal George Pell a « bon moral » et il a « développé un ministère personnel, en répondant aux autres prisonniers qui lui ont écrit pour lui raconter leur histoire », a déclaré au Register une source proche de l’ancien chef du Trésor du Vatican.

Le cardinal, qui reste en isolement pour le protéger des autres prisonniers qui pourraient lui faire du mal, a été transféré début janvier de la prison d’évaluation de Melbourne, où il était incarcéré depuis février dernier, à la HM Prison Barwon, un établissement de haute sécurité au sud-ouest de Melbourne.

La prison de Barwon est connue pour avoir hébergé des criminels célèbres, notamment des membres de Ndrangheta le syndicat du crime organisé calabrais, et des gangs rivaux.

Les autorités australiennes ont pris la décision de déplacer le cardinal après qu’un drone ait été repéré alors qu’il tentait de le filmer en train de travailler dans le jardin de la prison.

Deux amis du cardinal Pell ont déclaré que sa cellule est plus grande que la précédente, et lui permet d’avoir plus d’air et de lumière. Il n’a toujours droit qu’à une ou deux visites par semaine, et il ne peut pas célébrer la messe parce que les autorités de la prison n’autorisent pas l’apport de vin dans une prison. « C’est un scandaleux déni de la liberté religieuse, mais nous sommes là », a déclaré l’une des sources.

Néanmoins, le cardinal dit à ses amis qu’il a l’impression de « faire une retraite forcée d’un an ».

Une source qui l’a vu très récemment et lui a parlé au téléphone il y a quelques jours seulement, a déclaré que la résistance du cardinal était « remarquable » et a noté qu’il avait perdu du poids, ce qui lui a probablement fait du bien. Une autre personne qui a été récemment en contact avec lui a dit que le cardinal était occupé à écrire « surtout des réflexions spirituelles ».

Le cardinal Pell purge une peine de six ans de prison après avoir été reconnu coupable en décembre 2018 de cinq chefs d’accusation pour avoir abusé sexuellement de deux enfants de chœur en tant qu’archevêque de Melbourne après la messe dominicale dans la cathédrale Saint-Patrick de la ville en 1996 et 1997.

Mais l’opinion publique s’est mobilisée dans divers secteurs de la société australienne après que de sérieux doutes aient commencé à se faire jour sur cette condamnation, renforcés par l’opinion dissidente d’un juge d’appel.

Le juge Mark Weinberg a estimé qu’il y avait une « possibilité significative » que le cardinal « n’ait pas commis ces infractions ». Weinberg a donc déclaré qu’il pensait que « cette condamnation ne peut être maintenue ».

La condamnation a été remise en question après les révélations selon lesquelles la police de Victoria a cherché à utiliser les accusations portées contre le cardinal pour détourner l’attention d’un scandale touchant le département. Un documentaire récent a révélé l’étendue de la corruption et la manière dont la police de Victoria a opéré, donnant peut-être des indications supplémentaires sur la manière dont le cardinal a été condamné sur la base d’un tel manque de preuves.

L’une des sources qui a vu le cardinal récemment a déclaré que le cardinal Pell était « tranquille et confiant » quant à son audience d’appel devant la Haute Cour, qui devrait avoir lieu vers les 12 et 13 mars. Les plaidoiries en appel ont été déposées début janvier, et les procureurs ont soumis leur réponse le 31 janvier.

On ne sait pas encore combien de temps il faudra aux sept juges de la Haute Cour pour parvenir à une conclusion et préparer leur jugement, mais il est probable qu’il interviendra quelques semaines après l’audience.

Si l’appel du cardinal est accepté, il sera immédiatement libéré, mais il devra encore purger au moins deux ans et huit mois de prison si sa condamnation est confirmée.

Les amis du cardinal disent que ceux qui souhaitent lui écrire doivent adresser leurs lettres à:

George Pell,
Locked Bag 7,
Lara VIC 3212,
AUSTRALIE.

Mots Clés :