Antidotes: c’est le nom du blog de Rino Cammilleri, que mes lecteurs connaissent déjà. Il a attendu un bon mois pour commenter l’épisode de la rencontre musclée du Pape avec une fidèle présumée chinoise, le soir de la Saint Sylvestre. En réalité, François n’a fait que récolter ce qu’il a semé. La comparaison avec les acteurs, qui eux savent contrôler leurs nerfs quand ils doivent répondre aux effusions – ou aux outrances – de leurs « fans », est accablante pour lui.

  • Tous les articles sur ce sujet ICI.
Le blog de Rino Cammilleri

31 janvier 2020
Ma traduction

La courte vidéo du pape hors de lui a fait le tour du monde et a suscité ses excuses, confirmant que, oui, le pape est aussi un homme et qu’il peut parfois perdre patience. Les JT ont fait le rapprochement avec le précédent mexicain: un garçon le tire par la manche, risque de le faire tomber et il lui reproche d’être égoïste.

Jean XXIII

Le problème est là. Quand on choisit les bains de foule, les embrassades et la joyeuse mêlée (eh oui, tellement d’eau est passée sous le pont, du pontife sur la Sedia gestatoria entourée de flabelli – le dernier, Jean XXIIII – à l’évêque de Rome qui se bagarre avec le premier rang) on sait que, dans la mêlée, des imprévus peuvent se produire. En fait, même le service de sécurité n’est pas autorisé à faire obstacle au pape argentin lorsqu’il se donne à ses fans.

Les acteurs américains sur le tapis rouge font la même chose et personne n’a jamais vécu ce qui est arrivé à Bergoglio.

En bref, voilà ce que nous voulons dire: quand on choisit un style, disons, populaire, on a certainement prévu quelques incidents et on est entraîné à ne pas perdre son sang-froid. D’où le soupçon: se pourrait-il que le mini-baroud ait été causé par autre chose qu’un simple tiraillement? Et comment se fait-il qu’aucun journaliste au monde n’ait pensé à aller interviewer la fidèle Chinoise responsable de la colère pontificale? Oui, parce qu’on saurait peut-être si elle était vraiment chinoise et non pas coréenne, taïwanaise, ouïghoure, etc. et si par hasard elle n’avait pas dit quelque chose qui a mis Jorge Mario en colère. Un de mes lecteurs chinois m’a envoyé un message disant avec certitude que la femme, parlant en anglais, disait des phrases comme « not destroy » et « out of way« . Malheureusement, l’audio ne permet pas de capter autre chose, mais sur le web, il existe d’autres interprétations dans ce sens. Certains ont entendu « perdre la Foi », une expression qui peut se référer au peuple chinois, dans laquelle la Foi serait perdue (pour les causes, demandez au Cardinal chinois Zen).

Quoi qu’il en soit, en attendant que la protagoniste de ce malheureux événement décide de faire son outing et nous dire comment les choses se sont réellement passées, il reste légitime, répétons-le, de soupçonner que le pape de la Miséricorde a perdu patience alors qu’il s’y attendait le moins. Habitué aux hosannas et aux demandes de selfies, une critique ou, pire, une accusation explicite lui aurait fait perdre son sang-froid. Humainement compréhensible (si c’est vraiment le cas) étant donné qu’en sept ans de pontificat, il n’a jamais répondu aux critiques et aux demandes de clarification, même de haut niveau. On peut opposer un silence hautain et souverain à une lettre officielle malvenue. Mais devant une fidèle qui vous tire par la manche, vous n’avez peut-être pas le temps de réfléchir à une attitude à adopter, et aussitôt la moutarde vous monte au nez.

En tout cas, ce n’était pas beau à voir. Même pas aux Oscars, les idoles d’Hollywood ne perdent patience avec le public en délire, et ce sont souvent des personnages habitués à l’alcool, aux bagarres, à la cocaïne ou aux cliniques de désintoxication sexuelle.

Et les vrais bergers savent que certains de leurs moutons ne sentent parfois pas bon.

Mots Clés :