Le premier ministre d’Espagne, issu du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) – extrême-gauche – a accordé une interview au Corriere della Sera (*). Il y fait une révélation inédite à défaut d’être surprenante: le Pape lui a apporté son « aide » dans l’affaire de l’exhumation des restes de Franco (voir ici: Un monstre rouge/rouge en Espagne | Benoit et Moi).

(*) Merci à Carlota qui m’a transmis l’info

– Comment sont les relations entre le PSOE et l’Eglise aujourd’hui, après toutes ces tensions ? Quelque chose a-t-il changé avec le pape François ?
.

– Les relations sont sereines. François est un pape charismatique, j’espère le rencontrer. Je vais vous raconter quelque chose : dans l’affaire des restes de Franco, il m’a aidé. Dans la Valle de los Caídos, il y avait une communauté de bénédictins très opposés à l’exhumation. J’ai demandé au Vatican d’intervenir. Et tout a été résolu ».

*

8 juillet, extrait
https://www.corriere.it/esteri/20_luglio_08/..
Mots Clés :
Share This