Catégorie : Premier plan


Synode parallèle: rites tribaux à l’église

Synode parallèle: rites tribaux à l’église

Ceux qui suivent le Synode ont été les témoins (consternés ou enthousiastes, selon les cas) des rites païens délirants (*) qui se sont déroulés la semaine dernière à l’ombre de la Coupole, dans le cadre du Synode pour l’Amazonie – dans les jardins du Vatican, puis dans la Basilique Saint Pierre, en présence du Pape. Dernier épisode, une « messe » sacrilège célébrée dans une église à deux pas du Vatican, EN PRÉSENCE D’UN CARDINAL (Czerny)!! Récits sur « la Bussola ».

François-Scalfari: une relation de symbiose

François-Scalfari: une relation de symbiose

1 Peter 5 poursuit sa réflexion sur l’interview « explosive » où François aurait reconnu la non-divinité de Jésus. La relation répétée avec le vieux journaliste athée ne doit rien au hasard et sert au pape à faire passer sans risque ses idées les plus radicales, laissant au besoin à d’autres le soin de les démentir. Et surtout, il n’y aura aucune suite (comme d’habitude…).

Benoît XVI, une boussole pour le Synode

Benoît XVI, une boussole pour le Synode

J’en ai déjà parlé dans ces pages (*), mais il n’est pas superflu de le répéter encore et encore: le grand discours de Benoît XVI à Aparecida le 13 mai 2007 est une lumière sûre dont les Pères synodaux feraient bien de s’inspirer. Rappels de Stefano Fontana .

La nuit de L’Église

La nuit de L’Église

Une profonde réflexion qui prolonge les propos (surprenants) tenus par le cardinal Sarah dans le Corriere della Sera, en lien avec la photo nocturne de la Place Saint-Pierre illuminée, contrastant avec le Palais apostolique plongé dans les ténèbres, métaphore de l’Eglise comme « un grand navire sans timonier, sans gouvernement, dans l’obscurité de la nuit romaine » (article mis à jour).

Décidément, l’Amazonie est loin d’être le paradis tant vanté…

Décidément, l’Amazonie est loin d’être le paradis tant vanté…

Certaines tribus indigènes pratiquent encore l’infanticide, bien que le cardinal péruvien Barreto (un jésuite), vice président du fameux REPAM et président-délégué du Synode ait renâclé à l’admettre. Entre-temps, un article opposé au projet de loi brésilien contre l’infanticide des indigènes a mystérieusement disparu d’un site lié à la conférence épiscopale brésilienne. Enfin, pas complètement: il a laissé des traces… gênantes. Les explications détaillées de Giuseppe Rusconi, qui couvre le Synode comme vaticaniste (et qui a transmis ses infos à Sandro Magister).

La bombe de Scalfari

La bombe de Scalfari

Steve Skojek, sur 1Peter5, a eu accès à l’éditorial de La Repubblica à l’origine du scandale, et propose une traduction du passage incriminé. Il rappelle par ailleurs le schéma auquel nous sommes désormais habitués à partir d’épisodes précédents: lancement de la bombe, démenti/non-démenti du Saint-Siège, silence du Pape, inertie des fidèles. Et pour finir, la bombe fait pschitt…

Cardinal Sarah

Cardinal Sarah

Dans une interview au Corriere della Sera, « le cardinal aimé des opposants à François » affirme qu’il n’y a aucune opposition entre Benoît XVI et François, « comme chacun a pu le constater au cours de ces années » (*). Ah bon? Marco Tosatti a reçu une lettre d’un lecteur , dont on peut partager la perplexité.

Synode: historique, enjeux, perspectives, par Antonio Ureta

Synode: historique, enjeux, perspectives, par Antonio Ureta

Longue et passionnante interview par Giuseppe Rusconi (« Rosso Porpora ») de « l’intellectuel catholique chilien conservateur sur les origines, le développement, la concrétisation de l’idée d’un Synode pour l’Amazonie ». Le tout sur le ton familier de la conversation, donc très agréable à lire.

Les nouveaux cardinaux chez Benoît XVI: message de Mgr Vigano

Les nouveaux cardinaux chez Benoît XVI: message de Mgr Vigano

Par respect pour Benoît XVI, je n’avais pas commenté la visite-invasion à Mater Ecclesiae des néo-cardinaux emmenés par François, après le consistoire du 5 octobre (*). Mais Mgr Vigano dit haut et fort, ou plutôt écrit noir sur blanc à AM Valli, qu’il n’a pas apprécié « l’ignoble instrumentalisation » qui a été faite de l’image du Pape émérite. Une opinion autorisée qui fait plaisir à lire.