Catégorie : Premier plan


La supplique de Mgr Léonard au Pape

La supplique de Mgr Léonard au Pape

Dans un appel publié par le bi-mensuel L’Homme Nouveau, l’archevêque émérite de Malines-Bruxelles reprend à son compte la supplique du cardinal Sarah, « en étroite concertation avec Benoît XVI », au Pape, à propos du célibat sacerdotal, et demande à ses...
Qu’est-ce qui a pris à Mgr Gänswein?

Qu’est-ce qui a pris à Mgr Gänswein?

Riccardo Cascioli, cherchant des explications, parle de grand gâchis et souligne que le rétro-pédalage du secrétaire (qu’il va jusqu’à accuser d’avoir menti) nuit à Benoît XVI plus qu’il ne le sert. Et il justifie entièrement le cardinal Sarah....
Clap de fin

Clap de fin

Exit strategy au Vatican (on se doute à l’instigation de qui). Le but est d’éviter à tout prix de laisser croire au schisme!! Une étrange lettre de Georg Gänswein met un terme à l’espoir suscité chez certains (un peu trop vite) par la parution d’un livre cosigné par Benoît XVI. En attendant, les progressistes de l’entourage de François, qui ne sortent pas grandis par cette histoire, sont arrivés à leurs fins: réduire l' »Émérite » au silence. Marco Tosatti a enquêté

Le silence de Benoît… et la fureur de ses ennemis

Le silence de Benoît… et la fureur de ses ennemis

Magnifique commentaire de Riccardo Cascioli à la parution du livre « Des profondeurs de notre cœur ». Et une réponse à ceux qui critiquent, par aveuglement ou idéologie, la décision de Benoît XVI de « rompre le silence », forçant le cardinal Sarah à publier une ferme mise au point. Maintenant, le Vatican essaie de s’en sortir en répandant la fable de l’identité de vue entre les « deux Papes » (mais alors, pourquoi sortir l’artillerie lourde à travers les tweets rageurs et même calomniateurs des progressistes?)

Un schisme (*) est-il en train de se consommer?

Un schisme (*) est-il en train de se consommer?

Il fallait que cela arrive. Et certains, comme AM Valli, voient dans la parution du livre cosigné par Benoît XVI et le cardinal Sarah, la preuve que l’Eglise est en train d’imploser. Pendant ce temps là, les défenseurs de François se déchaînent contre l’Émérite (dont ils vont certainement réclamer que l’on redéfinisse le statut)

L’enfer se déchaîne contre Benoît XVI

L’enfer se déchaîne contre Benoît XVI

après l’annonce de la publication d’un livre-plaidoyer pour le célibat sacerdotal. Le Pape émérite savait évidemment ce qui l’attendait, et il fallait que la situation lui semble suffisamment grave pour qu’il accepte d’associer son nom à...
Des profondeurs de nos cœurs

Des profondeurs de nos cœurs

C’est le titre d’un livre à paraître en France le 15 janvier prochain, cosigné par Benoit XVI et le cardinal Sarah. Le sujet, dans l’attente de la publication de l’exhortation post-synodale, est chaud, voire brûlant: la défense du célibat des...
Qu’a dit au Pape son « agresseuse » asiatique?

Qu’a dit au Pape son « agresseuse » asiatique?

Ce sont désormais plus que des rumeurs. Relayées par le site catholique italien modéré korazym.org, les explications plutôt convaincantes d’un catholique américain vivant à Taiwan, professeur de mandarin. Il a l’honnêteté de ne pas être totalement formel, mais selon lui, après avoir minutieusement étudié la bande-son de l’incident (cf. Father Z), et avec des arguments purement linguistiques, il s’agit bien d’une chinoise qui voulait alerter le Pape sur la situation dramatique de ses compatriotes

La petite Bavière au Vatican

La petite Bavière au Vatican

C’est le titre du documentaire sur Benoît XVI de la Bayerische Rundfunk, offert aux téléspectateurs par la chaîne de télévision allemande ARD1 le soir du 2 janvier, et encore disponible en replay sur son site. Des archives alternent avec des témoignages actuels (en particulier celui de Georg Gänswein), et de rares images de son cadre de vie à Mater Ecclesiae, souvent très émouvantes dans la banalité du quotidien. J’ai fait quelques captures d’écran.

La gaffe pontificale qui clôt 2019

La gaffe pontificale qui clôt 2019

Simple anecdote, ‘pettegolezzi’ régulièrement dénoncés par lui comme mal suprême, ou bien symptôme d’un malaise bien plus profond, autour de la personnalité d’un Pape cyclothymique incapable de contrôler ses nerfs (sans parler d’interprétations plus inquiétantes): nonobstant les efforts pathétiques des thuriféraires pour minimiser « l’incident », voire l’excuser, les images confirment les vilaines rumeurs circulant sur l’ambiance qui règne à Sainte Marthe. Reportage-analyse de la Bussola.

Le diable a plus d’un tour dans son sac

Le diable a plus d’un tour dans son sac

Alors que le dossier du Vatican sur l’ex-cardinal McCarrick, annoncé pour fin 2019-début 2020, est toujours attendu, le pervers sexuel multi-récidiviste n’a pas fini de nuire à l’Eglise. Des révélations du Washington Post cherchent à salir l’image de Benoît XVI tout en préservant François.

Une justice ecclésiastique à la remorque de la justice civile

Une justice ecclésiastique à la remorque de la justice civile

Un article – un peu technique mais très clair et donc très accessible – du Père Scalese (que je remercie de me l’avoir transmis) paru dans le numéro de mai 2019 de la revue catholique Il Timone (donc bien avant l’effet d’annonce médiatique habilement programmé de la levée du secret pontifical dans les affaires de pédophilie): il souligne la tendance actuelle dans l’Eglise de faire passer la justice des hommes avant celle de Dieu, et le péril que cela représente pour son indépendance.

De ‘vraies’ nouvelles du Cardinal Pell

De ‘vraies’ nouvelles du Cardinal Pell

C’est Nico Spuntoni, sur la Bussola, qui nous les donne. Le cardinal passera un « triste Noël » en prison. Privé de messe. En attendant l’affaire continue de déchirer l’opinion publique en Australie, « innoccentistes » et « culpabilistes » s’affrontent sans trêve et les soutiens du cardinal sont désignés par les médias à la haine du public.

« Je prie pour que Bergoglio renonce à détruire l’Eglise »

« Je prie pour que Bergoglio renonce à détruire l’Eglise »

A l’occasion de la sortie de son dernier livre dont nous avons avons parlé ces jours-ci, « Il dio mercato, la Chiesa e l’anticristo », Antonio Socci a accordé une longue interview à La Verità, dans laquelle il dresse un tableau saisissant des temps « apocalyptiques » que nous vivons, et surtout du pontificat de François. L’article m’a été envoyé par une lectrice abonnée au journal. Ma traduction (à ne pas manquer!!!)