Étiquette : Synode


Mgr Vigano: l’heure est grave

Mgr Vigano: l’heure est grave

A propos du Synode amazonien, très longue et dramatique interview de l’ex-nonce apostolique à Washington (qui vit désormais dans la clandestinité pour des raisons évidentes mais continue à accomplir sa mission de « lanceur d’alerte ») à Diana Montagna, de Life Site News. A lire, et à relayer, pour que son appel ne reste pas ‘vox clamantis in deserto’

Quand une historienne fait l’éloge de l’Espagne catholique

Quand une historienne fait l’éloge de l’Espagne catholique

Dans son dernier livre, l’essayiste italienne Angela Pelliciari démonte la légende noire de la colonisation espagnole. Dans un entretien amical avec AM Valli, qui salue sa démarche de « contre-histoire », elle apporte un éclairage inédit sur l’adoration des idoles durant le « Synode-Pachamama. Une interview à ne pas manquer, même si malheureusement le lecteur français a peu de chance de lire son livre traduit (mais sait-on jamais…?).

Pachamama: après l’eau du Tibre, les flammes

Pachamama: après l’eau du Tibre, les flammes

Après le témoignage du jeune autrichien qui a balancé dans le Tibre les statues de la pachamama exposées à la « vénération » des fidèles durant le Synode dans l’église Santa Maria in Traspontina, voici un autre acte fort de « réparation », cette fois du fait d’un prêtre mexicain – qui identifie dans la Pachamama une caricature de la Sainte Vierge et qui, lui, sait bien de quoi il parle!

Synode: le Pape est déçu

Synode: le Pape est déçu

C’est du moins ce que croit savoir Marco Tosatti (généralement plutôt bien informé). La belle machine construite autour d’une table des mois avant l’Assemblée se serait enrayée, et le vote final sur les viri probati (41 voix contre sur 181, malgré une sélection rigoureuse des votants) en serait une manifestation. D’où la mauvaise humeur du Pape perceptible dans le discours conclusif et dans l’homélie finale.

Benoît XVI et la théologie de la libération (35 ans plus tôt)

Benoît XVI et la théologie de la libération (35 ans plus tôt)

Un texte précieux datant de 1984, fondamental pour comprendre la pensée du « théologien privé » Joseph Ratzinger sur un sujet que le Synode sur l’Amazonie a remis au cœur de l’actualité. Je l’ai numérisé (*) dans le livre-interview de Vittorio Messori « Entretien sur la foi », plus connu sous le nom de « Rapport Ratzinger ».

Le Synode vu par Roberto de Mattei

Le Synode vu par Roberto de Mattei

Il ne faut pas regarder le document final, mais l’enchaînement des faits dans lequel il s’insère, qui commence en juin 2018 avec le « document préparatoire » et qui culminera avec la publication express de l’exhortation apostolique, en passant par le funeste Instrumentum Laboris. Le tout illustré par l’image hyper-médiatisée qui restera l’Icône de ce Synode et peut-être de la ‘nouvelle église’ voulue par François, celle de la Pachamama.

Le Pape qui n’aime pas les catholiques

Le Pape qui n’aime pas les catholiques

Il en a encore donné la preuve dans son discours improvisé sur le document final du Synode et dans l’homélie prononcée lors de la messe de conclusion de dimanche). L’un des correspendants d’AMV, qui signe sous le nom « le jeune prêtre » lui répond par une citation d’un dominicain français, Réginald Garrigou-Lagrange

Synode: et nous, chrétiens persécutés?

Synode: et nous, chrétiens persécutés?

Magnifique et poignant témoignage d’une représentante de ces minorités chrétiennes persécutées dans l’indifférence (au mieux, la curiosité passagère) du monde, et surtout, du Pape. C’est une jeune pakistanaise qui parle: elle s’étonne (et elle souffre) de l’importance disproportionnée accordée au sort des peuples d’Amazonie, à travers l’image symbolique de la vénération de la pachamama.

Synode: après trois semaines de débats…

Synode: après trois semaines de débats…

Au moment où le Synode s’achève et où vient d’être publié le document final – que je n’ai pas lu, et que je n’ai pas l’intention de lire -, voici un article remarquablement clair et bien argumenté qui remonte aux racines du mal. Son auteur, Mathias Von Gersdorff, est économiste, il est à la tête de la branche allemande de « Tradition, famille et Propriété ».

Le Pape exulte: on a retrouvé Pachama

Le Pape exulte: on a retrouvé Pachama

Sans parler de la gravité inouïe du fait qu’une manifestation idolâtrique ait eu lieu sous ses yeux dans « l’enclos de Pierre », le successeur de Pierre n’a-t-il pas de préoccupations plus urgentes? En tout cas, AMV n’a eu aucun effort de recherche à faire pour alimenter sa chronique « Etrange, donc vrai », c’est François lui-même qui lui en a offert, « clé en main », la matière et la forme, avec son annonce totalement surréaliste d’hier soir…

Rites idolâtres et pachamama: le Pape gaslighter

Rites idolâtres et pachamama: le Pape gaslighter

Un des premiers articles que j’ai publié sur ce site nouvelle version, en juillet dernier, s’intitulait  » Le Pape ‘gaslighter’ « . C’était un portrait très perspicace de François, dû à la plume acérée de Steve Skojec (1 Peter 5). Eh bien le feuilleton à rebondissement des statuettes de la Pachamama est une illustration éclatante de ce trait du caractère papal. Reste à savoir si cette histoire n’est qu’une anecdote ridicule, ou un événement très grave, une simple digression, ou le grain de sable qui va enrayer la machine si bien huilée de ce terrible Synode…

Statuettes amazoniennes: et ce n’est pas fini

Statuettes amazoniennes: et ce n’est pas fini

Décidément, on aura tout vu: le Pape demande pardon à ceux qui ont été offensés parce que les statuettes avaient été jetées dans le Tibre. Une info certifiée par sa provenance, rien de moins que deux tweets consécutifs du directeur de l’Agence I.Média…

Statuettes amazoniennes: suite du feuilleton!!

Statuettes amazoniennes: suite du feuilleton!!

Carlota a traduit le témoignage d’un dominicain colombien, qui exprime sa perplexité. Mais c’était AVANT le dernier développement: on a retrouvé les pachamamas!! (J. Smits). Ou plutôt DES pachamamas. Comme je le pensais dès le début, ce sont de vulgaires articles de séries, sans doute destinés aux touristes avides de donner une touche d’exotisme à leur salon. Il y avait bien arnaque, et c’est pire que tout ce qu’on avait imaginé

Rites indigènes au Synode

Rites indigènes au Synode

C’est la dernière trouvaille (en fait, elle n’est pas nouvelle, ce qui l’est, c’est qu’elle dispose aujourd’hui d’une tribune planétaire) des plus extrémistes participants au Synode: un rite amazonien. Luisella Scrosati évente leurs arguments. Et en passant, dévoile le pot aux roses à propos des statuettes amazoniennes « sacrées » vénérées au Vatican jusque devant le Pape avant de finir dans le Tibre: c’étaient des « objets d’artisanat local » (made in China?)

Le Synode des contradictions

Le Synode des contradictions

Un synode sans synodalité, des débats sur l’Amazonie mais sans « vrais » amazoniens, un rapport final déjà écrit bien avant le début des travaux, mais on ne sait pas par qui, le prétexte d’une « urgence sacramentelle » pour ordonner des hommes mariés, mais proclamée par un évêque qui se vante de n’avoir jamais baptisé un seul autoctone, une église qui se revendique pauvre mais qui accepte d’être financée par une fondation multi-milliardaire qui ne veut que sa destruction: était-ce bien la peine de convoquer tout ce monde pour ÇA?… Une excellente analyse trouvée sur « Info Catolica »

Synode, le scandale des fonds de la Fondation Ford

Synode, le scandale des fonds de la Fondation Ford

Il y a presque une semaine, AMV nous apprenait que « la fondation Ford finance le CIMI ». Nous en apprenons plus sur le sujet aujourd’hui grâce à Riccardo Cascioli. Et c’est à tomber des nues. Plus sérieusement, il y a loin des belles intentions affichées par le nouveau « Pacte des Catacombes », une Eglise dépouillée de ses biens terrestres et entièrement dévouée aux pauvres, à l’argent versé à pleines poignées par une Fondation dont la spécificité est de lutter (avec ses énormes moyens) contre tout ce que défend l’Eglise. A noter: ceux qui signent le pacte et ceux qui touchent l’argent sont les mêmes…

Synode. François: le climat d’abord

Synode. François: le climat d’abord

Jésus? L’évangélisation? La conversion? Que nenni: l’environnement. C’est ce qui émerge du dernier billet de Sandro Magister, dont j’extrais ces quelque lignes. Le seul autorisé à parler lors du briefing d’hier était l’écologiste radical Hans Joachim Schellnhuber, l’un des inspirateurs de Laudato Si’. Petit rappel sur le personnage.

Le Pacte des Catacombes, de 1965 à 2019

Le Pacte des Catacombes, de 1965 à 2019

En reprenant (et mettant à jour à la lumière des derniers évènements) son ouvrage monumental de 2011 sur Vatican II (*), Roberto de Mattei dresse l’historique d’une « conjuration » qui sape l’Eglise depuis plus d’un demi-siècle, et montre comment la signature du Pacte version 2.0 représente l’accomplissemt du Concile, prévu depuis longtemps.